Allez complètement au bas de cette page pour une petite annonce bien réjouissante concernant les résultats du Championnat canadien de la mémoire du 2 septembre 2017! 

À propos de ce site

Mon nom est Francis Blondin et à ma grande surprise, je suis parvenu en juillet 2016 à obtenir le titre de "champion canadien" de la mémoire. J'ai ensuite été invité à donner une série d'entrevues et de démonstrations à différentes stations de radio et de télévision. Je vous assure pourtant qu’à la base, ma mémoire naturelle est tout à fait quelconque et mon quotient intellectuel n'a rien d'exceptionnel. J'ai échoué des cours au secondaire, au cégep et à l'université. J'ai regardé mes notes de cours en m'imaginant que je ne serais jamais capable de retenir tout ça. J'ai lu des tonnes de livres en ayant l'impression d'apprendre énormément pour finalement me rendre compte que je n'avais pratiquement rien retenu. Ce que je sais faire aujourd'hui, je le dois à environ 2 heures d'entrainement par semaine depuis janvier 2015 et à la découverte de ce qu'on appelle parfois l'art de la mémoire, une série de spectaculairement efficaces techniques de mémorisation qui datent de l'Antiquité. Grâce à cela, je peux maintenant, par exemple, retenir une série de 200 numéros aléatoires en 5 minutes. Je peux aussi, quoi que c'est un peu plus difficile, utiliser ces techniques pour apprendre la carte du monde, mes notes de lecture, des faits scientifiques, du vocabulaire de langues étrangères, les noms des gens, des statistiques, des poèmes, des dates et des faits historiques ou un peu n'importe quoi. Je donnerais énormément pour avoir connu tout cela alors que j’étais encore étudiant. Mon histoire n'a rien d'exceptionnel. À travers le monde, nous sommes probablement plusieurs milliers à avoir développé ce type d'habileté et à tenir un discours similaire.  L'art de la mémoire n'est pas une pilule magique qui va vous permettre de tout retenir sans faire d'effort, mais c'est certainement un outil extraordinaire qui mérite amplement d'être connu.

Pizza site.jpg

Si la mémoire et l’apprentissage vous tiennent à coeur, vous trouverez gratuitement sur ce site l'essentiel de ce qu'il vous faut pour commencer votre entrainement, en plus de liens vers une foule d'autres ressources en français et en anglais. Ce que je présente ici n'est pas la "méthode Francis" et chaque fois que cela est possible, je m'appuie sur les travaux de gens beaucoup plus expérimentés et cultivés que moi-même. Même si c'est certain que mes opinions et expériences colorent le tout, la majorité de mes recommandations sont basées soit sur l'ensemble de la recherche sur le sujet (voir la section "bibliographie"), soit sur les conseils des individus les plus doués du monde de la mémorisation rapide. Je n'ai pas de doctorat en neuroscience et je sais que la présentation de ce site laisse quelque peu à désirer, mais j'ai fait mes devoirs et je sais de quoi je parle. J’espère contribuer à inciter plusieurs personnes à développer leurs habiletés, que ce soit de façon sérieuse ou vaguement occasionnelle, pour étudier, pour apprendre ou simplement pour le plaisir et pour se mettre au défi. Si je fais bien mon travail, je ne resterai certainement pas "champion canadien" encore bien longtemps! Même si vous n’avez aucunement l’intention d’apprendre à mémoriser des jeux de cartes, cela vaut la peine d’aller faire quelques lectures et de faire l’effort d’utiliser le même genre de techniques quand vous souhaitez retenir une information quelconque. Nul besoin de devenir un savant et de passer une éternité à s’entraîner. Vous pouvez dès maintenant commencer à vous pratiquer à transformer l'information en quelque chose de plus mémorable. L'art de la mémoire est un exercice de créativité qui en vaut la peine et qui est réellement beaucoup plus accessible, efficace et amusant que vous ne l’imaginez.

Au-delà de la mémoire, je me passionne également pour tout ce qui concerne le cerveau et l'apprentissage. Cet intérêt remonte à ma découverte en 2008 du concept de neuroplasticité, c'est-à-dire de la façon dont tout au long de notre vie nos neurones peuvent fondamentalement réorganiser leur structure pour, notamment, développer de nouvelles habiletés. Cette découverte a pour moi eu l'effet de radicalement transformer ma perception de ce qu'il est possible d'accomplir. Je pouvais désormais me lancer dans n'importe quelle aventure avec en tête l'idée que tout n'est qu'une question de pratique. Cette conception est simpliste, mais globalement correcte, en autant que l'on parle de ce qu'on appelle "l'entrainement délibéré", un type de pratique beaucoup plus exigeant et réfléchi que ce font habituellement la plupart des gens. Que vous souhaitiez apprendre une nouvelle langue, jouer du violon, devenir redoutable au jiu-jitsu, résoudre un cube rubik en quelques secondes, jongler 5 balles ou devenir neurochirurgien, c'est difficile mais c'est possible. Il y a une façon de procéder. Cette partie du site reste encore à développer, mais vous trouverez dans la section "développer n'importe quelle habileté" une série de lectures et de visionnements recommandés sur le sujet. Que vos ambitions soient plus ambitieuses ou plus modestes, je vous encourage fortement à vous investir dans le développement d'une ou de plusieurs nouvelles habiletés, quelles qu'elles soient. Au lieu de percevoir vos habiletés comme une série de "talents" plus ou moins innés, voyez-les comme quelque chose que vous pouvez transformer par l’entrainement. Que ce soit en mémorisation ou en n’importe quoi d’autre, avec suffisamment d’efforts et les informations appropriées, nul besoin d’être un génie ou un surdoué pour développer des habiletés exceptionnelles.

Je vous recommande de commencer votre lecture par les premiers onglets. La section "à venir" vous donnera une idée de ce que j'espère rajouter au site au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

 

Petite annonce réjouissante: Le samedi 2 septembre 2017, ça a été difficile mais je suis parvenu à obtenir une deuxième fois le titre de "champion canadien" de la mémoire! La compétition a été tenue simultanément à Montréal et Edmonton. Peu de compétiteurs, mais très haut calibre moyen. Je pensais que tout se passait bien durant la majorité de la journée. J'avais obtenu des résultats un peu décevants dans les noms et visages, mais je m’étais repris en retenant 123 mots en 15 minutes (mon record personnel) et 180 numéros en 5 minutes. Puis un pigeon voyageur est arrivé avec les résultats d’Edmonton et j’apprends alors que l’horriblement cruel Braden Adams était en avance… Enfer et damnation! Il fallait alors absolument - une question de vie ou de mort - que je le batte à l’épreuve des cartes. Premier essai: 1 minute et 3 secondes, mais avec quelques erreurs, donc ça ne vaut rien… Dernier essai… ouf ce n’est pas stressant du tout… 1 minute 12 secondes, aucune erreur. Mes mains ont continué de trembler pendant encore un bon 20 minutes. Yé! Félicitations à Eric Yucong Li, Braden Adams et Darren Michalczuk qui ont tous obtenu des résultats largement supérieurs à ceux que j'ai obtenus en 2016. Je ne l'ai appris que plus tard en soirée, mais Eric Yucong Li était parvenu à retenir 172 numéros en 5 minutes et un jeu de cartes en une minute et 29 secondes. Il était lui aussi bien prêt de me dérober la première place. Félicitation à Jean Béland pour sa deuxième place dans l'est du pays, sa discipline et ses rapides progrès. Jean a 44 ans et il s'est initié au sujet au début de cette année. Toute mon admiration aux trois jeunes de 16 ans qui se sont présentés à Montréal. Sami Rasheed de Toronto est parvenu à obtenir d'excellents résultats seulement 6 semaines après s'être initié au domaine. J'ai bien hâte de voir à quel point cette nouvelle habileté va lui servir dans ses études. Je connaissais déjà Alex McAdams et Ezekiel Valenzuela. J'avais fait de la suppléance dans leur classe, appris tous les noms des élèves la veille et donné un bref atelier sur l'art de la mémoire. Alex avait ensuite commencé à lire sur le sujet et à se pratiquer. Selon ses dires: "I went from having a 70% average in school to about 90% in a matter of weeks. I really didn't know what my brain was capable of doing." Wow. J'espère voir cette histoire se reproduire chez des milliers d'autres élèves. Quant à Ezekiel, il s'est mis au sujet plus tard, sous l'influence d'Alex. Il a lui aussi tiré profit de ces techniques pour ses études et sa vie de tous les jours, mais il est surtout devenu un réel passionné de tout ce qui concerne ce qu'on appelle la mémorisation sportive. Sa discipline, sa détermination et son désir de s'améliorer dans tout ce qu'il fait m'ont laissé complètement estomaqué. Il n'est malheureusement pas parvenu à reproduire cette performance en compétition, mais en pratique, ce jeune fou furieux peut maintenant mémoriser l'ordre d'un paquet de 52 cartes en seulement 40 secondes (mise à jour: à la mi-octobre, il est maintenant rendu à 34 secondes). Wow à nouveau. Je pense qu'en plus des bénéfices directs liés à la pratique de l'art de la mémoire, cette expérience d'apprentissage accélérée et cette impressionnante discipline quotidienne vont lui permettre de réussir à peu près n'importe quel de ses projets futurs. Je sais que ces paroles vont sembler quelque peu forcées, mais je crois on ne peut plus sincèrement que ces trois jeunes étaient les trois individus les plus impressionnants dans la salle.