9445_medium-retina.jpg

Je ne dis pas cela à la légère: avec quelques efforts et un minimum d’entrainement, pratiquement n’importe qui peut apprendre à mémoriser de grandes quantités d’information d’une façon qui est beaucoup plus rapide, plus efficace et plus amusante que le traditionnel “par cœur”. Cela s’appelle l’art de la mémoire et ce site vous enseigne gratuitement tout ce que vous avez besoin de savoir sur le sujet.

S’il s’agit de votre première visite, je vous recommande de commencer par la section “A propos de ce site” avant de vous attaquer aux onglets suivants. Si vous êtes de retour après un moment, la section immédiatement ci-dessous vous informera de ce que vous avez manqué depuis la dernière fois.

 

Nouveautés sur ce site et dans le reste l’Univers

6 avril 2018

29 janvier 2018

  • Il y a quelques jours j’ai pour la première fois donné une conférence devant une foule composée uniquement de gens du troisième âge. Petite surprise qui pour moi n’en était pas vraiment une: ils ont réussi les exercices avec le même plaisir et la même facilité que les autres groupes à qui j’ai enseigné dans le passé. Il semble qu’il n’y a pas d’âge où l’on cesse d’être capable de visualiser un lieu et une petite histoire. Mes conférences portent aussi, dans une moindre mesure, sur comment il est possible pour à peu près n’importe qui de développer n’importe quelle habileté. Est-ce que cela reste vrai à n’importe quel âge? Est-ce qu’une personne âgée peut apprendre à mémoriser un jeu de cartes en 5 minutes, à jouer d’un instrument de musique ou à parler une nouvelle langue? J’explore ces questions ici.

17 décembre 2017

  • Je continue d’être occupé à mettre sur pied un cours en ligne portant sur tout ce qui concerne la mémoire et l’apprentissage et les principaux sujets connexes. C’est beaucoup de travail!
  • J’ai ajouté une section “Blogue” pour tout ce que j’ai envie d’exprimer rapidement et qui ne cadre pas nécessairement au sein d’un article.
  • J’ai ajouté une section “Ateliers en personne” pour vanter les mérites des ateliers que je présente occasionnellement.

13 décembre 2017

  • On m’a invité au Montreal International Games Summit pour affronter monsieur Karl Tremblay, le chanteur des Cowboys Fringants, au jeu “Gauche-Droite - Le Manoir” dont il est l’un des créateurs. Le jeu est tout simple et bien sympathique. J’aurais normalement dû pouvoir remporter ce défi en un rien de temps, mais cela a été beaucoup plus difficile que ce à quoi je m’attendais! Je vous raconterai un de ces jours et j’en profiterai pour vous faire découvrir le monde merveilleux de la mémorisation des nombres binaires. Depuis le temps que vous rêviez de pouvoir retenir plusieurs centaines de 0010111010011100 en quelques minutes, votre souhait pourra enfin être exaucé! 

Début décembre 2017

  • En Indonésie puis en Chine, deux organisations rivales ont chacune tenu, à quelques jours d’intervalle, leur propre version d’un World Memory Championships (WMC). Plus de détails en cliquant ici.

27 septembre 2017

2 septembre 2017

  • À un cheveu près, je suis parvenu à remporter le Championnat canadien de la mémoire pour une deuxième fois. Yé! Quatre autres compétiteurs sont parvenus à obtenir des résultats largement supérieurs à ceux qui m’avaient donné la victoire l’année dernière. Détails ici. Le lien vous mène à un bref résumé du déroulement de la compétition, mais je dois absolument vous parler tout de suite des trois jeunes de 16 ans qui s’y sont présentés. La mémorisation est encore, au Canada du moins, une activité très marginale, mais je pense que ce n’est qu’une question de temps avant que cela prenne de l’ampleur et que ce sont des exemples comme ceux-ci qui vont y contribuer. Sami Rasheed de Toronto est parvenu à obtenir d'excellents résultats, 60 chiffres parfaitement mémorisés en 5 minutes par exemple, et ce seulement 6 semaines après s'être initié au domaine. Il s’y est mis durant la période estivale et j'ai bien hâte de voir à quel point cette nouvelle habileté va lui servir dans ses études. Je connaissais déjà Alex McAdams et Ezekiel Valenzuela. J'avais fait de la suppléance dans leur classe, appris tous les noms des élèves la veille et donné un bref atelier sur l'art de la mémoire. Alex avait ensuite commencé à lire sur le sujet et à se pratiquer. Selon ses dires: "I went from having a 70% average in school to about 90% in a matter of weeks. I really didn't know what my brain was capable of doing." Wow. J'espère voir cette histoire se reproduire chez des milliers d'autres élèves. Quant à Ezekiel, il s'est mis au sujet plus tard, sous l'influence d'Alex. Il a lui aussi tiré profit de ces techniques pour ses études et sa vie de tous les jours, mais il est surtout devenu un réel passionné de tout ce qui concerne ce qu'on appelle la mémorisation sportive. Sa discipline, sa détermination et son désir de s'améliorer dans tout ce qu'il fait m'ont laissé complètement estomaqué. Il n'est malheureusement pas parvenu à reproduire cette performance en compétition, mais en pratique, ce jeune fou furieux peut maintenant mémoriser l'ordre d'un paquet de 52 cartes en seulement 40 secondes (mise à jour: à la mi-octobre, il est maintenant rendu à 34 secondes). Wow à nouveau. S’il parvient à rester calme et concentré durant les épreuves, ce qui est loin d’être toujours facile, je m’attends à ce qu’il gagne haut la main le prochain championnat. Je pense qu'en plus des bénéfices directs liés à la pratique de l'art de la mémoire, cette expérience d'apprentissage accéléré et cette impressionnante discipline quotidienne vont lui permettre de réussir à peu près n'importe quel de ses projets futurs. Je sais que ces paroles vont sembler quelque peu forcées, mais je crois on ne peut plus sincèrement que ces trois jeunes étaient les trois individus les plus impressionnants dans la salle.

1er septembre 2017

  • La veille de la compétition, j’ai fait une série d’entrevues radiophoniques pour inciter les auditeurs à venir tenter leur chance, ne serait-ce que pour le défi et pour le plaisir. Liens ici. Mes intentions étaient nobles et pures, mais je crois avoir involontairement fait peur à tout le monde car aucun débutant n’a osé se présenter et la compétition n’a réuni qu’un peu plus d’une quinzaine de vaillants gladiateurs aguerris. Ça a été épique quand même.

Mars 2017

  • Le neuroscientifique et champion de la mémoire Boris Konrad et ses collègues publient dans la prestigieuse revue Neuron une étude démontrant comment des débutants peuvent, en s’entraînant à l’art de la mémoire pendant 6 semaines, réorganiser une partie de leurs réseaux neuronaux et tripler leurs performances en matière de mémorisation. Je gazouille de joie alors que la nouvelle fait le tour de la planète et que les médias du monde entier couvrent le sujet: http://www.artdelamemoire.org/tudes-scientifiques-et-mnmoniques/