Comment apprendre à mémoriser en quelques heures (17 mars 2019)

Bon dimanche!

Plusieurs petites et grandes annonces aujourd’hui, chacune convenablement identifiée et numérotée. Pour les gens pressés, j'ai même pris la peine de placer les faits saillants en caractères gras.

Annonce numéro 1: Je n’ai malheureusement pas encore terminé mon petit guide de l’utilisation de l’art de la mémoire en milieu scolaire. J'espère vous envoyer cela dans un peu plus d’une semaine en même temps que les résultats du championnat.

Annonce numéro 2: Par contre, j’ai mis en ligne plusieurs super vidéos d’instruction et d’exercices. Certains de ces vidéos ne sont pas aussi parfaitement bien présentés que je ne le souhaiterais, mais je pense que vous devriez regarder au moins les deux premiers. Vous y trouverez un chouette exemple de palais de mémoire déjà construit pour rapidement retenir les 7 péchés capitaux et les 10 commandements. Le but ici n’est pas de devenir un bon chrétien, c’est plutôt de voir directement ce à quoi peut ressembler un palais de mémoire et de constater à quel point ils peuvent être efficaces. Ces deux vidéos sont sur ma toute nouvelle et scintillante chaîne Youtube. Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à vous “abonner” et me laisser des “thumbs up” ou les autres trucs qui aident à rendre les vidéos un peu plus visibles. Les deux vidéos suivants portent sur la mémorisation de noms et de visages. Vous pouvez les trouver avec plusieurs autres sur cette page.

Annonce numéro 3: Environ une centaine de personnes ont assisté à la conférence que j’ai présentée à l’Université Laval le 18 février et quelques centaines d’autres ont souhaité s’y inscrire sans le pouvoir parce que la page d'inscription affichait complet (c’est une longue histoire). Ça s’est très bien passé, on m'a envoyé d'excellents commentaires et ça m’a beaucoup motivé à continuer de mettre en ligne du matériel d’instruction et de promotion. L’art de la mémoire n’est pas une solution miraculeuse à tous les problèmes de l’humanité, mais c’est certainement un outil extraordinaire qui pourrait rendre service à bien des gens s’il était davantage connu et pratiqué. Cependant, la découverte du sujet n’est que la toute première étape. C’est un peu comme s’acheter une bicyclette, il faut ensuite faire l’effort de s’en servir au moins de façon occasionnelle. Et comme l’art de la mémoire est plus difficile que la bicyclette, il faut persévérer au moins jusqu’à ce que le possible inconfort initial ait été surmonté. J’ai publié ce court texte sur mon site pour tenter de vous convaincre que l’effort en vaut la peine. J’y ai inclus plusieurs liens vers d’absolument fascinants articles et reportages provenant de sources fiables de par le monde. Si le sujet est complètement nouveau pour vous et que vous êtes à l'aise avec l'anglais, ces liens peuvent être une excellente façon de commencer à découvrir cet univers.

Annonce numéro 4: Il reste moins d'une semaine avant le Championnat de mémorisation du Québec de samedi le 23 mars. Beaucoup trop tard pour s’y mettre? Absolument pas! Du moins pas pour la section régulière. Il reste toujours l’option de se présenter sans aucune préparation pour ne faire que les épreuves des images, du faux examen, des noms et visages et des mots aléatoires. Aucune de ces épreuves n’est facile, mais aucune ne requière un système complexe qu’il faut préparer longtemps à l’avance. Je vais être sur place et je vais prendre un très bref moment pour recommander des stratégies avant chaque épreuve. La deuxième option serait de consacrer une vingtaine de minutes par jour à vous préparer jusqu’à jeudi, prendre une pause vendredi avant de finalement venir constater les résultats samedi. Si vous partez de zéro, je ne serais pas surpris que ces courtes périodes de pratiques, moins de deux heures au total, soient suffisantes pour doubler votre niveau actuel. Je suis sérieux. J’ai rédigé ici un guide détaillé pour qui que ce soit qui pourrait se sentir motivé à suivre ce rapide blitz d’entrainement sur 5 jours. Ça commence aujourd'hui!

Que vous souhaitiez ou non participer au championnat, je crois que ce petit guide peut être une excellente façon de commencer à développer vos habiletés. Ce ne sera probablement pas suffisant pour vaincre les quelques participants qui seront beaucoup plus expérimentés que les autres, mais vous pourriez très bien vous en sortir avec une performance tout à fait décente. Et si jamais ce n’est pas le cas, cela n’a vraiment absolument aucune importance. L’important c’est d’avoir fait un effort, de s’être amélioré et d’avoir commencé à développer des habiletés qui vont pouvoir continuer de vous être utiles dans le futur.

Troisième option: prendre un peu plus de temps pour vous préparer et participer de façon gratuite, non officielle, à distance, n’importe quelle journée entre le 24 mars et le 10 avril. Une excellente alternative, même si c’est certain que je préférerais vous voir en personne le 23. Le trois fois champion du monde Ben Pridmore et plusieurs autres ont déjà signalé leur intention de participer de cette façon.

Quatrième option: Vous dire que vous allez vous y mettre "plus tard" pour finalement ne jamais y arriver. Je comprends ça, je fais la même chose avec plusieurs de mes autres projets.

Éternellement vôtre,
Francis Blondin
www.artdelamemoire.org 

P.-S. Si ce courriel vous importune, n'hésitez à cliquer sur le bouton "Pour vous déconnecter" ci-dessous.