9445_medium-retina.jpg

Je ne dis pas cela à la légère: avec quelques efforts et un minimum d’entrainement, pratiquement n’importe qui peut apprendre à mémoriser de grandes quantités d’information d’une façon qui est beaucoup plus rapide, plus efficace et plus amusante que le traditionnel “par cœur”. Cela s’appelle l’art de la mémoire et ce site vous enseigne gratuitement tout ce que vous avez besoin de savoir sur le sujet.

S’il s’agit de votre première visite, je vous recommande de commencer par la section “A propos de ce site” avant de vous attaquer aux onglets suivants. Si vous êtes de retour après un moment, plus bas sur cette page vous serez informé de ce que vous avez manqué depuis la dernière fois.

Nouveautés sur ce site et dans le reste de l’Univers

Mars 2019

  • J’ai mis sur pied une petite liste d’envoi basée principalement sur les courriels qu’on m’a laissé suite à un atelier ou une conférence. Les membres de cette liste recevront sporadiquement des messages de ma part portant sur la mémoire, sur l'apprentissage, sur la concentration, sur le contrôle de soi ou sur d'autres sujets indirectement liés. Le bouton pour s’y inscrire devrait être clairement visible sur cette page. Les deux messages que j’ai envoyés jusqu’à présent sont archivés sur cette page.

  • J’ai démarré une nouvelle chaîne Youtube et mis en ligne un chouette exemple de palais de mémoire pour retenir les 7 péchés capitaux et les 10 commandements. Le but ici n’est pas de devenir un bon chrétien, c’est plutôt de voir directement ce à quoi peut ressembler un palais de mémoire et de constater à quel point ils peuvent être efficaces. Ne vous gênez pas pour vous abonner à la chaîne et me laisser des "thumbs up" et les autres trucs qui aident à rendre les vidéos un peu plus visibles. J’ai aussi mis en ligne une autre série de vidéos sur cette page.  

  • Nouvel article Sur la pertinence de s’entrainer à l’utilisation des techniques de mémorisation. J’y ai inclus plusieurs liens vers d’absolument fascinants articles et reportages provenant de sources fiables de par le monde. Si le sujet est complètement nouveau pour vous et que vous êtes à l'aise avec l'anglais, ces liens peuvent être une excellente façon de commencer à découvrir cet univers. J’y aborde également la question des difficultés que les débutants peuvent s’attendre à rencontrer.

  • J’ai mis sur pied un programme détaillé d’entrainement sur 5 jours. Une vingtaine de minutes par jour à peine, moins de deux heures au total. Ça commence aujourd’hui! Idéalement ça culmine par votre participation à une compétition de mémorisation, en personne ou à distance. Mais que vous soyez ou non prêt à vous soumettre à une telle épreuve, je crois que ce petit guide peut être une excellente façon de commencer à développer vos habiletés.

  • Si jamais vous souhaitez faire partie de la très courageuse minorité de gens prêts à se mettre à l'épreuve dans une compétition de mémorisation mais que vous ne pouvez pas vous présenter à l'Université Laval le 23 mars, il est désormais possible de participer de façon non officielle gratuitement à partir de n'importe où dans le monde, n'importe quelle journée entre le 24 mars et le 10 avril. On explique comment cela est possible sur cette page. Le trois fois champion du monde Ben Pridmore et plusieurs autres ont déjà signalé leur intention de participer de cette façon.

  • Si les compétitions de mémorisation et les blitz d’entrainement sur 5 jours, ce n’est pas pour vous, ce nouvel article vous donne plusieurs conseils pour qu’en moins d’une heure par semaine, vous puissiez en 4 à 10 semaines développer une impressionnante compétence dans la pratique de l’art de la mémoire.

  • Nouvel article Comment et pourquoi apprendre à mémoriser des images aléatoires.

  • La section Comment développer n’importe quelle habileté a été grandement développée. Je crois sincèrement que si j’avais pu savoir tout cela plus tôt au cours de ma vie, cela m’aurait apporté une aide absolument inestimable.

Février 2019

  • Je vais présenter une conférence gratuite sur l’art de la mémoire lundi 18 février 2019 de 16h à 18h à l’Université Laval, Carré des affaires FSA ULaval (salle 3452), Pavillon La Laurentienne, 1030, av. du Séminaire. Vous pouvez vous y présenter si vous le souhaitez, mais vous ne pourrez peut-être pas avoir une chaise parce que si on se fie au nombre d’inscriptions sur cette page, la salle est à pleine capacité! Update: Une salle plus grande a été trouvée et personne n’a eu à s’assoir par terre finalement. Ça s’est très bien passé et je suis vraiment heureux de constater que le sujet soulève autant d’intérêt.

  • Il reste cependant encore beaucoup de places pour le Championnat québécois de la mémoire du 23 mars. Le championnat est ouvert à tous et à toutes et les épreuves sont conçues pour les gens de tous les niveaux. Je vais être sur place pour donner quelques conseils aux débutants avant chaque épreuve. Toutes les informations sur les épreuves et les ressources pour vous préparer sont sur http://canadianmindsports.com/.

  • J’ai tourné une vidéo pour tenter de convaincre les débutants et les gens qui pensent n’être “pas assez bons” de s’inscrire au championnat du 23 mars. Vous pouvez la trouver sur http://canadianmindsports.com/. Je travaille présentement sur d’autres vidéos d’instructions de base.

Décembre 2018 - Grand rattrapage en vitesse juste avant la fin de l’année!

Ce site est clairement dû pour importante mise à jour. En attendant de pouvoir m’acquitter de cette tâche comme il se doit, voici en rafale quelques-unes des principales nouvelles des derniers mois:

  • Il y a quelques mois, moi et une série d’individus admirables avons entrepris de former la Canadian Mind Sports Association afin de promouvoir auprès du grand public la pratique d’une série de ce qu’on appelle des “sports intellectuels”, dont bien sûr l’art de la mémoire. Les 15 et 16 septembre dernier, simultanément à Montréal, Toronto et Vancouver, nous avons tenu non pas une, mais bien trois compétitions différentes: le Championnat national de la mémoire, le Championnat national de calculs mentaux et le Championnat amical de cube Rubik. À Vancouver, Braden Adams a brisé pas moins de trois records canadiens et est devenu le nouveau champion national de la mémoire. Aussi à Vancouver, Kenny Zhong, âgé d’à peine 14 ans, est parvenu à résoudre un cube Rubik en seulement 6.63 secondes. À Montréal, Jean Béland est parvenu à vaincre ses plus terrifiants rivaux et à s’accaparer le titre de champion national de calculs mentaux. Les performances de nos champions ont attiré l’attention de plusieurs médias à travers le pays. Nous avons bien l’intention de revenir en 2019 et de faire le nécessaire pour attirer un bien plus grand nombre d’individus de tous les niveaux.

  • Le Championnat québécois de la mémoire est prévu pour le samedi 23 mars 2019. L’événement aura lieu à l’Université Laval en collaboration avec une multitude de partenaires. Le championnat est ouvert à tous et à toutes et les épreuves sont conçues pour les gens de tous les niveaux, y compris les complets débutants. Restez à l’affut pour d’imminentes annonces à ce sujet sur ce site ainsi que sur ce groupe Facebook.

  • Moi et le nouveau champion canadien de la mémoire Braden Adams avons été élus pour représenter les Amériques au sein du comité de direction de l’International Association of Memory (IAM).

  • Moi et le neuropsychologue Dave Ellemberg sommes passés en entrevue aujourd’hui à l’émission d’Isabelle Maréchal (il faut chercher l’émission du 27 décembre). En septembre dernier je suis aussi passé à Global News Montreal (avec mon ami Ezequiel Valenzuela), CBC Radio et l’émission Boulevard du Pacifique.

  • En Autriche puis en Chine, deux organisations rivales ont chacune tenu leur propre version d’un World Memory Championships (WMC). Les résultats du premier championnat sont ici, ceux du deuxième sont là. L’année dernière je vous expliquais brièvement dans cet article ce qui distingue les deux organisations.

Mai 2018

6 avril 2018

29 janvier 2018

  • Il y a quelques jours j’ai pour la première fois donné une conférence devant une foule composée uniquement de gens du troisième âge. Petite surprise qui pour moi n’en était pas vraiment une: ils ont réussi les exercices avec le même plaisir et la même facilité que les autres groupes à qui j’ai enseigné dans le passé. Il semble qu’il n’y a pas d’âge où l’on cesse d’être capable de visualiser un lieu et une petite histoire. Mes conférences portent aussi, dans une moindre mesure, sur comment il est possible pour à peu près n’importe qui de développer n’importe quelle habileté. Est-ce que cela reste vrai à n’importe quel âge? Est-ce qu’une personne âgée peut apprendre à mémoriser un jeu de cartes en 5 minutes, à jouer d’un instrument de musique ou à parler une nouvelle langue? J’explore ces questions ici.

Décembre 2017

  • J’ai ajouté une section “Blogue” pour tout ce que j’ai envie d’exprimer rapidement et qui ne cadre pas nécessairement au sein d’un article.

  • J’ai ajouté une section “Ateliers en personne” pour vanter les mérites des ateliers que je présente occasionnellement.

  • En Indonésie puis en Chine, deux organisations rivales ont chacune tenu, à quelques jours d’intervalle, leur propre version d’un World Memory Championships (WMC). Plus de détails en cliquant ici.

27 septembre 2017

2 septembre 2017

  • À un cheveu près, je suis parvenu à remporter le Championnat canadien de la mémoire pour une deuxième fois. Yé! Quatre autres compétiteurs sont parvenus à obtenir des résultats largement supérieurs à ceux qui m’avaient donné la victoire l’année dernière. Détails ici. Le lien vous mène à un bref résumé du déroulement de la compétition, mais je dois absolument vous parler tout de suite des trois jeunes de 16 ans qui s’y sont présentés. La mémorisation est encore, au Canada du moins, une activité très marginale, mais je pense que ce n’est qu’une question de temps avant que cela prenne de l’ampleur et que ce sont des exemples comme ceux-ci qui vont y contribuer. Sami Rasheed de Toronto est parvenu à obtenir d'excellents résultats, 60 chiffres parfaitement mémorisés en 5 minutes par exemple, et ce seulement 6 semaines après s'être initié au domaine. Il s’y est mis durant la période estivale et j'ai bien hâte de voir à quel point cette nouvelle habileté va lui servir dans ses études. Je connaissais déjà Alex McAdams et Ezekiel Valenzuela. J'avais fait de la suppléance dans leur classe, appris tous les noms des élèves la veille et donné un bref atelier sur l'art de la mémoire. Alex avait ensuite commencé à lire sur le sujet et à se pratiquer. Selon ses dires: "I went from having a 70% average in school to about 90% in a matter of weeks. I really didn't know what my brain was capable of doing." Wow. J'espère voir cette histoire se reproduire chez des milliers d'autres élèves. Quant à Ezekiel, il s'est mis au sujet plus tard, sous l'influence d'Alex. Il a lui aussi tiré profit de ces techniques pour ses études et sa vie de tous les jours, mais il est surtout devenu un réel passionné de tout ce qui concerne ce qu'on appelle la mémorisation sportive. Sa discipline, sa détermination et son désir de s'améliorer dans tout ce qu'il fait m'ont laissé complètement estomaqué. Il n'est malheureusement pas parvenu à reproduire cette performance en compétition, mais en pratique, ce jeune fou furieux peut maintenant mémoriser l'ordre d'un paquet de 52 cartes en seulement 40 secondes (mise à jour: à la mi-octobre, il est maintenant rendu à 34 secondes). Wow à nouveau. S’il parvient à rester calme et concentré durant les épreuves, ce qui est loin d’être toujours facile, je m’attends à ce qu’il gagne haut la main le prochain championnat. Je pense qu'en plus des bénéfices directs liés à la pratique de l'art de la mémoire, cette expérience d'apprentissage accéléré et cette impressionnante discipline quotidienne vont lui permettre de réussir à peu près n'importe quel de ses projets futurs. Je sais que ces paroles vont sembler quelque peu forcées, mais je crois on ne peut plus sincèrement que ces trois jeunes étaient les trois individus les plus impressionnants dans la salle.

1er septembre 2017

  • La veille de la compétition, j’ai fait une série d’entrevues radiophoniques pour inciter les auditeurs à venir tenter leur chance, ne serait-ce que pour le défi et pour le plaisir. Liens ici. Mes intentions étaient nobles et pures, mais je crois avoir involontairement fait peur à tout le monde car aucun débutant n’a osé se présenter et la compétition n’a réuni qu’un peu plus d’une quinzaine de vaillants gladiateurs aguerris. Ça a été épique quand même.

Mars 2017

  • Le neuroscientifique et champion de la mémoire Boris Konrad et ses collègues publient dans la prestigieuse revue Neuron une étude démontrant comment des débutants peuvent, en s’entraînant à l’art de la mémoire pendant 6 semaines, réorganiser une partie de leurs réseaux neuronaux et tripler leurs performances en matière de mémorisation. Je gazouille de joie alors que la nouvelle fait le tour de la planète et que les médias du monde entier couvrent le sujet: http://www.artdelamemoire.org/tudes-scientifiques-et-mnmoniques/